Le pouvoir de la laine

La laine est une fibre provenant des mammifères, elle sert à les protéger du froid mais elle est également utilisée dans le textile et possède des pouvoirs qui en font une matière d'exception !

La laine, une fibre au pouvoir imperméable

La laine est une fibre unique parmi les fibres naturelles, car elle est hydrophobe, c'est-à-dire naturellement imperméable à l'eau. Ainsi, lorsque vous portez une veste ou un manteau en laine dont le tissage est suffisamment serré, vous pouvez rester au sec même sous la pluie !

La laine a cette capacité particulière de capturer l'humidité émise par votre corps et de la drainer vers l'extérieur. On pourrait la comparer à un Gore-Tex naturel ! (Le Gore-Tex étant une marque de membrane en polytétrafluoroéthylène qui est imperméable à l'eau tout en permettant le passage de la vapeur d'eau).

fibre-laine

Un vêtement en laine a la capacité de sécher plus rapidement qu’un vêtement conçu dans une autre fibre, comme le coton par exemple. La fibre de laine, qui est en fait un poil animal composé de kératine, tout comme nos cheveux ou nos poils, possède de minuscules écailles microscopiques qui aident à évacuer l'eau, mais surtout à emprisonner l'air au sein de la structure du poil. Cet air emprisonné joue un rôle d'isolant, similaire à celui d'un thermos. C’est grâce à la structure même du poil que la laine est si chaude.

Laine mohair ou laine angora ?

Il existe de nombreux types de laine, avec des caractéristiques variées. En fonction de l’animal et même au sein des sous-espèces, la laine obtenue sera plus ou moins douce et chaude.

La laine mohair

La chèvre angora, dont les fibres de toison sont appelées "laine mohair", est une petite chèvre parfaitement adaptée aux régions arides. Sa laine lui offre une protection efficace contre la chaleur et le froid. Elle produit une laine très fine et incroyablement légère, qui possède d'excellentes propriétés d'isolation thermique.

La laine angora

Le lapin angora, dont les fibres de toison sont appelées "Angora", est une espèce de lapin qui produit des poils fins, relativement longs et incroyablement doux. Élevé principalement dans le Maine-et-Loire et plus largement dans le Centre Ouest de la France, ce lapin est couramment désigné sous les noms de "Lapin soie" ou "Lapin de peigne".

La production de laine en France

La production de poils angoras a connu une augmentation régulière depuis la fin du XVIIe siècle jusqu'aux années 1960. Pendant longtemps, la France était le leader mondial dans ce marché. Cependant, elle a été détrônée par la Chine, qui bénéficie de sa main-d'œuvre à bas coût et qui ne montre que peu d'empathie envers la souffrance animale, ce qui a suscité des controverses en raison de l'utilisation de techniques d'arrachage de la fourrure sur des animaux vivants.

De nos jours, en France, la production de laine angora est réalisée par seulement une petite trentaine d'éleveurs qui perpétuent le peignage traditionnel et délicat. Différentes espèces telles que la chèvre cachemire, le lama, l'alpaga, la vigogne, le chameau domestique, le yak, produisent toutes des laines aux caractéristiques uniques.

De la laine dans les vestes Le Laboureur

zoom-veste-laine-le-laboureur

Pour la production des vestes en laine Le Laboureur, on utilise une laine provenant des moutons d'Ouessant, qui sont les plus petits moutons du monde. Ces moutons sont originaires de l'île d'Ouessant en Bretagne, mais au cours du XXe siècle, ils ont disparu de l'île en raison de l'arrivée de moutons continentaux qui se sont mélangés avec les animaux locaux.

La race a été préservée grâce à quelques animaux retrouvés sur le continent et n'est plus aujourd'hui menacée. Les poils de ces moutons produisent une laine relativement épaisse, ce qui lui confère un pouvoir calorifique supérieur par rapport à d'autres types de laine. Cependant, cette laine est assez rêche, ce qui donne au tissu et aux vestes Le Laboureur cet aspect brut et ce toucher particulier.

La laine incarne à la fois la tradition et la modernité, en étant une matière idéale pour l'environnement. Elle présente de nombreux avantages écologiques : c'est une fibre naturelle, biodégradable, renouvelable et même recyclable ! De plus, la laine possède une propriété intéressante : elle est ignifugée. Cela signifie qu'au contact du feu, elle ne flambe pas, mais grille et se transforme en suie, dégageant une odeur désagréable de grillé, sans produire d'effet torche

Vous l’aurez compris, cette fibre est remarquable, qu’elle soit douce ou rugueuse, très fine ou très épaisse, tricotée ou tissée, en culotte ou en manteau, en bonnet ou en chaussettes, il y en a pour tous les goûts.